Une furieuse envie de liberté !

Il est de ces chemins de vie où l’on donne tout ce qu’il faut pour atteindre ce que l’on croit être le but, à force de travail, d’énergie, d’engagement et aussi de quelques sacrifices…et puis, un sentiment parfois étrange mais souvent réel s’immisce. Et si tout cela n’avait pas le sens que j’attendais ? Et si je pouvais faire autrement, différemment ? C’est par ces moments là qu’est passée Louise du Bessey : des temps de rencontre avec soi-même au coeur d’une grande carrière où énergie et ambition se révèlent. En 2018, elle se lance et (re) donne naissance à Marcelle Dormoy. Aujourd’hui, CEO d’une marque de parfum indépendante au chic français et maman de 3 enfants, cette parisienne nous donne le rythme et nous montre le chemin à suivre pour vibrer et vivre une vie haute en couleurs !

ORIGINES & PARCOURS

Les Pionnières – Peux-tu nous présenter ton parcours ? Nous expliquer ce qui a motivé tes choix, nous décrire les envies et challenges tout au long de ton parcours ? 

J’ai suivi un chemin relativement classique jusqu’au moment où la question de la maternité s’est introduite dans mon parcours de carrière. C’est finalement en attendant mon 3è enfant que j’ai décidé de quitter mon CDI pour monter mon entreprise. Deux bébés en même temps !

LP – Peux-tu nous raconter ton parcours professionnel et nous décrire tes activités actuelles ? 

Après un parcours classique d’école de commerce, j’ai eu quelques expériences dans l’industrie, puis j’ai repris mes études pour faire un MBA en management du luxe. J’ai travaillé comme chef de produit dans la cosmétique, j’ai fait un peu de conseil stratégique, et pour finir presque 10 années pour un fleuron de l’industrie française qui fabrique de beaux flacons en verre pour la parfumerie et la cosmétique. C’est là que j’ai choisi de tout quitter pour monter mon entreprise il y a presque deux ans.

« Les retours de maternité, ces drôles d’instants »

J’ai lancé une marque de parfums d’auteur qui soutient l’audace au féminin. Cette marque porte le nom d’une pionnière de l’entrepreneuriat féminin, Marcelle Dormoy, qui a monté sa propre maison de couture et de parfums dans les années 30 à Paris. Nous proposons des produits subtils, avec la belle qualité du made in France, rendus accessible grâce à un modèle de distribution mixte, en boutique et directement en ligne sur notre e-shop. Un néoluxe connecté !

LP – Est ce que tu pourrais nous parler de différents moments qui ont été marquants/ structurants pour toi et qui ont aujourd’hui une résonance particulière ? 

Les moments les plus structurants dans ma carrière sont les retours de maternité. Ces drôles d’instants où l’on a pris du recul en s’extrayant quelques semaines d’une routine professionnelle, et où l’on doute de pouvoir y rentrer à nouveau comme on était avant. Ils m’ont à chaque fois donné une énorme force pour démarrer quelque chose de nouveau.

LP – Est ce que les « problématiques féminines » font partie de ton ADN ? Si oui, pourquoi ? Si non, pourquoi & comment ? Quand as-tu commencé à t’interroger sur la place des femmes dans la l’entreprise ? 

J’ai 3 sœurs, donc je suis effectivement très sensible aux causes féminines. J’ai toujours ressenti que les femmes étaient souvent concernées par une forme d’auto-censure qui nuisait à leur réussite dans les grosses entreprises. Et moi la première ! J’ai eu un véritable déclic quand j’ai dû cumuler l’arrivée de mes premiers enfants avec un métier relativement exigeant. J’avais l’impression de ne plus faire mon métier aussi bien, et en même temps de mal gérer mon nouveau rôle de mère. 

C’est un dilemme classique, mais ce qui est choquant c’est ce que cela puisse parfois mener à une véritable perte de confiance en soi. Et c’est aussi une période peu valorisée par l’entreprise où l’on passe son temps à s’excuser de ne plus être parfaitement disponible. Un cumul de frustrations !

LES INSPIRATIONS

LP – Est ce qu’il y a des personnalités qui t’ont inspiré à un moment clé de ta vie et t’ont donné envie d’avancer vers là ? 

J’ai eu quelques femmes managers très inspirantes. Mes parents m’inspirent aussi beaucoup par l’équilibre qu’ils ont dans leur vie. Il y a aussi toute une génération de starteuppeuses formidables. Aujourd’hui, dans le cadre de ma jeune entreprise, je rencontre une foule d’entrepreneurs et d’indépendants incroyables. 

Et pour essayer d’inspirer à mon tour, j’anime une jolie communauté de « Marcelle’s », des femmes qui témoignent sur l’audace. Elles racontent ce qui les fait avancer, et comment elles cherchent à être alignées.

LP – Quand tu te retournes sur ton parcours, tu te dis qu’il a manqué de ?

J’ai sûrement manqué de coaches, de mentors… de personnes qui savent te faire prendre du recul pour garder le cap. De formation personnelle aussi. Je regrette aussi qu’il y ait si peu de modèles féminins mis en lumière en politique ou en entreprise.

LP – Aujourd’hui, des inégalités persistent entre les hommes et les femmes, qu’il s’agisse de rémunération, de fonction, comment y remédier selon toi ? La solution devrait-elle venir des femmes, des institutionnels, des entreprises ? 

La solution vient évidemment d’une volonté générale, et donc d’impliquer toute la société. Certains ressors comme les quotas semblent autoritaires, mais ils ont du sens aujourd’hui où il est nécessaire de changer la donne de manière visible. Les pensées évoluent heureusement beaucoup en ce moment. Mais je crois aussi aux vertus du temps. Des carrières féminines magnifiques sont en train de se construire, elles feront des exemples inspirants pour nos enfants !

LP – Quelle était ton avis, opinion, vision des choses sur la maternité ? Et comment les choses se sont passées pour toi finalement ? Quel a été l’impact de la maternité sur ton parcours professionnel et sur tes souhaits d’évolution et plus largement sur ta vie en général ? As-tu défini des principes pour concilier ta vie perso et pro ou est-ce que tu fais un peu comme les choses se présentent ? 

Pour concilier vie pro et perso, je m’efforce de beaucoup parler à mes enfants. Quand je ne peux pas me consacrer à eux, je leur explique pourquoi. Cela évite de la frustration. Après, j’essaie surtout de préserver mes weekends et les vacances scolaires. Et avec mon mari : un petit dej en tête à tête tous les matins après avoir posé les enfants à l’école ! Le meilleur moment de mes journées !

LP –  Selon toi, la clé pour faire tenir l’équilibre vie pro-perso ? Comment tu organises ton temps entre famille, travail et envie ? Des astuces à partager ? 

Même si c’est un luxe quand on monte son entreprise, nous avons fait le choix de garder quelques heures de la nounou chérie de nos enfants dans la semaine. Elle vient un jour sur deux. Cela me permet de pouvoir finir plus tard, de faire des grosses journées, et de représenter un repère très stable et heureux pour nos enfants.

J’ai aussi choisi d’intégrer un incubateur qui me permet notamment d’avoir un bureau hors de notre appartement.

Et bien sûr, la clé première pour moi, c’est la solidité de mon couple. Mon mari est souple et adhère à notre mode de vie en montagnes russes. On fait le voyage ensemble.

LP – Quel a été le déclencheur pour toi ? Quel conseil donnerais-tu aux autres femmes ?

« Explorer, de tenter, de prendre des risques, et se tromper ! « 

Cette envie d’entreprendre était latente chez moi. Ce qui l’a déclenchée, c’est une furieuse envie de liberté. Je l’ai écoutée un jour enfin, en réalisant que mon insatisfaction professionnelle provoquait une perte de sens pour moi. Je ne me sens pas d’autorité à donner un conseil, mais une incitation à suivre la version positive de la fameuse pensée nietzschéenne « Deviens ce que tu es » : elle implique d’explorer, de tenter, de prendre des risques, et de se tromper ! 

LES ASPIRATIONS

LP – Aujourd’hui, quel est ton rythme actuel ?

Suractif, entre la gestion de mon entreprise, ma participation dans la startup sororale (la maison d’agriculture urbaine BienElevées) et ma famille. Je n’arrive pas à faire tout ce que j’aimerais, mais j’apprends à lâcher prise, c’est salvateur !

Découvrir Marcelle Dormoy https://www.instagram.com/marcelledormoy/ 

https://www.marcelledormoy.com

Partager